anorexie boulimie troubles du comportement alimentaire alimentation adolescents vegan veganisme

 

Souffrez-vous d'un trouble du comportement alimentaire ?

Eat 3236971 640

Souffrez-vous d'un trouble du comportement alimentaire ? Les troubles du comportement alimentaires ou difficulté à gérer un évênement) à la boulimie ou à l'anorexie mentale ou de l'anorexie à la boulimie

Saviez-vous que ces troubles du comportement peuvent survenir suite à une chirurgie de l'obésité (chirurgie bariatrique) ? 

Ou encore que l'anorexie peut évoluer vers la boulimie?

Qu'il peuvent être en relation avec une affection digestive chronique?

 

 

En effet, les TCA sont des affections complexes, à multiples facettes. C'est pourquoi il n'est pas simple d'en sortir, d'en guérir: accepter l'assistance nutritive, la prescription diététique et/ou un soutien psychologique.

C'est pourquoi il est primordial de les déceler le plus tôt possible afin de traiter ces troubles avant qu'ils n'évoluent vers une forme plus grave. En effet, les troubles du comportement alimentaire de moins de deux ans ont un meilleur pronostic que ceux de plus de cinq ans.

Au début, les signes sont généralement banals et souvent négligés, tant la personne concernée ne souhaite pas que l'on "touche" à son trouble.

Vous trouverez plus loin les signaux qui doivent vous alerter ou alerter l'entourage.

L'anorexie ou boulimie

Stade 1 

  • Dans 90 % des cas, tout commence par un régime pour maigrir  

Stade 2

  • Pensées obsessionnelles malgré la perte de poids: " Manger fait grossir",  " tout ce gras ce n'est pas possible", "mes cuisses sont énormes"...
  • Peser moins que les quantités prescrites ou recommandées pour le régime en cours
  • Prise de poids anormale

Stade 3

  • Eponge toute sauce
  • Rejette tout ce qui ressemble à de la graisse
  • Ne se met plus à table
  • fait des tas dans son assiette qu'elle ne mange pas
  • Ne mange plus de pain ou de féculents
  • Mange de plus en plus lentement et emiette ses aliments
  • Exclut de son alimentation la viande rouge, les quiches, le fromage..)
  • Mal être et renfermement sur soi, anxiété, irritabilité, stress, dépréssion sont autant de facteurs qui doivent vous alarmer.

Cuisine 2248567 640

Diet 695723 640

Les signes d'alerte:

Anorexie

  • La personne atteinte de troubles n'entend plus " craquer" ou manger ce qu'elle aimait 
  • Elle s'exclut, ne voit plus ses amis ne sort plus
  • Elle devient obsédée par son poids et maigrit trop ou trop vite
  • Chipotte pour manger ou refuse de le faire
  • Elle se leve plusieurs fois pour aller aux toilettes pendant le repas
  • Elle cache dans sa chambre des aliments
  • Elle dit qu'elle a mangé ailleurs ce qui est faux
  • Une aménorrhée apparait (absence de règles) pour les filles

 

Boulimie

  • De grosses quantités de nourriture disparaissent 
  • Les toilettes et la douche sont souvent bouchés ( vomissement)
  • Elle se lève la nuit pour dévaliser le réfrigérateur mais ne grossit pas, voire maigrit
  • Elle grossit anormalement
  • Elle devient triste, dépressive, anxieuse, anormalement irritable

Que faire?

Lorsque l’on ne va pas bien, que l’on souffre, il est important d’être aidé-e. Mais pour accepter l’aide proposée, il faut pouvoir se sentir en confiance. Assez à l’aise pour dire ce que l’on vit, pour laisser à l’autre l’espace nécessaire dans notre intimité. C’est pour ça que l’on a le droit de choisir les dispositifs et les professionnels qui vont nous accompagner. Voilà quelques pistes:

Son médecin traitant

Fil Santé Jeunes : 0800 235 236 (psychologues et médecins), site internet www.filsantejeunes.com

Anorexie Boulimie

Info écoute : 0810 037 037 (psychologues, associations, médecins, spécialistes selon les jours), site internet www.anorexieboulimie-afdas.fr et www.fna-tca.co

« Prendre soin de soi »

  • Ce n’est pas toujours simple d’entendre qu’on a besoin d’aide. Soit qu’on n’en voudrait pas, soit que cela remet trop de choses en question. Lorsque l’on vit depuis des années dans le contrôle, l’angoisse et la souffrance, comment y renoncer ? Lorsque l’on s’est construit autour d’un mal dont on ne parle pas, comment ne pas être inquiet à l’idée de l’abandonner ? Accepter de s’engager dans la voie du soin et du changement, 
    Les proches et les professionnels sont là pour vous aider.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire